TimotheePremière

Timothée, Première Lettre

TIMOTHEE Première lettre

 

1, 12 à 17

 

Paul est en prison (à Rome?)et en fin de mission. En toute confiance il fait une sorte de révision de vie. Le plus marquant c'est la métamorphose qui a bouleversé son existence. D'abord farouchement opposé au Christ Jésus, il a été retourné intérieurement sur le chemin de Damas. De non-chrétien il est devenu fervent chrétien. Mieux encore: Dieu l'a chargé de mission: faire connaître et aimer Jésus, l'annoncer, le célébrer, pas seulement dans les milieux juifs mais surtout dans le monde de ceux qu'on appelait païens, gens de culture grecque ou latine.

*

Ce retour sur le passé active en lui plusieurs attitudes:

- il se met à prier spontanément, au fil de la plume,

- il insiste sur la grâce exceptionnelle que Dieu lui a faite en "retournant" sa conscience,

- il rappelle à son cher Timothée que "le Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs" et non pour les punir ou les condamner; cette conviction doit habiter la prédication de Timothée,

- le ministère qui lui a été transmis par la prière et l'imposition des mains consiste essentiellement à mettre en évidence cet amour universel du Christ envers tous, et non pas seulement envers les "bons", envers les "fidèles".

- Dieu aime l'ensemble des humains y compris ceux qui le rejettent ou le détestent: il fait tout pour qu'un jour la Lumière éclaire leur conscience et les fasse accéder au bonheur de connaître la Voie, la Vérité, la Vie.

*

Tout apôtre, tout prédicateur, tout pasteur peut trouver ici le fil conducteur de son ministère, la mesure de sa fidélité. Par extension, chaque communauté, chaque Eglise.

 

2, 1 à 8

 

Paul insiste pour que les chrétiens prient, supplient, remercient : au bénéfice de tous les humains et non pas des seuls croyants.

*

L'intention primordiale de cette prière régulière? - Que tous puissent mener une vie paisible, respectable, dans l'attachement à Dieu: que tous parviennent à la connaissance du réel humain et spirituel: que tous échappent aux risques d'une existence qui les dégradent et qu'ils puissent ainsi être sauvés.

*

Telle est certainement la volonté de Dieu (son règne, dit le "Notre Père"): il veut que tous les humains soient sauvés. Paul le répète à deux reprises. Dieu veut le bonheur des humains. Et Jésus s'est livré entre nos mains pour que nous acceptions de l'écouter, de le suivre, de l'imiter.

*

Aussi faut-il prier pour tous ceux qui détiennent une part d'autorité, sociale, financière, politique, économique. Qu'ils se préoccupent du bien commun et non pas d'abord de leur enrichissement, de leur pouvoir, de leur succès personnel ou de parti.

Et ceci " sans colère ni esprit de dispute". On doit prier pour le bonheur de tous et non pour l'écrasement de ses ennemis. On ne prie pas avec la rage au coeur mais avec courage et détermination.

 

*

¨Voici un bel enseignement sur la prière à partir de la réalité, des informations quotidiennes, de l'analyse des problèmes locaux et mondiaux.

A méditer pour prier de façon chrétienne, nécessairement "engagée".

Jour après jour, personnellement, en couple, en famille et pas seulement le dimanche.

 

6, 11 à 16 et finale

 

En vieux frère plein d'expérience Paul termine par des conseils fondamentaux pour un ministre du Seigneur et de ses frères.

 

- Orienter vers la foi et la vie éternelle: voilà ce à quoi Timothée s'est engagé en recevant l'imposition des mains.

 

- Demeurer fidèle, tenir dans la durée, les yeux fixés sur le Christ.

 

- Espérer la manifestation du Seigneur, l'attendre, en faire son horizon quotidien.

 

- Se souvenir que Dieu est la vraie Lumière, mais que personne ne peut le voir de ses yeux de chair. "Dieu, personne ne l'a jamais vu; mais le Fils Unique, qui est Dieu et demeure auprès de Lui, lui seul l'a fait connaître", disait Jean (Jn 1,18)

 

- Eviter de perdre son temps en bavardages et débats stériles: sous prétexte de connaissance supérieure, ce sont souvent des constructions ésotériques sans fondement dans le réel spirituel.

**

 

Plus inattendus dans cette finale: les conseils à transmettre à ceux qui possèdent les richesses de ce monde..

Ne pas se croire plus important sous prétexte qu'on est riche.

Ne pas se fier à la certitude que rien ne peut atteindre le riche.

Faire du bien à ceux qui manquent de l'indispensable et qu'on peut aider.

Partager: ne pas se laisser piéger par le désir d'avoir toujours davantage.