Sophonie

Sophonie

SOPHONIE

 

3. 14-18

 

 

Ainsi se termine livre du prophète Sophonie qui critique, sans concession, ceux qui détiennent le pouvoir et les richesses à leur propre profit.

 

S'ils changent de comportement, en utilisant l'autorité et la richesse au bénéfice des moins nantis, alors ils connaîtront une vraie joie intérieure.

 

Ce message des années 620 à 600 avant notre ère vise les gens de Jérusalem et les chefs des nations voisines.

 

Contemporain de Jérémie, Sophonie met en images le moment où Dieu intervient au plus intime des personnes pour les forcer à réfléchir, en reconnaissant leurs crimes, leurs abus de pouvoir. Ce sera un jour terrible, un grand bouleversement: "dies irae, dies illa"- "jour de colère que ce jour-là" (1, 18). La colère de Dieu prouve l'importance qu'il attache à la conversion, à la fin des corruptions et perversions.

 

Et la colère de Dieu n'est pas éternelle. Elle laisse le dernier mot à l'espoir. Et Sophonie annonce une conversion universelle. Même les Nations étrangères au peuple choisi bénéficieront d'un retournement intérieur: elles seront purifiées, elles invoqueront le Seigneur et l'adoreront (3,9-10)

Evidemment, le Peuple de Dieu sera purifié, lui aussi, converti. Une petite partie du peuple comprendra ce que Dieu aime et se mettra à le pratiquer, entraînant peu à peu d'autres membres du peuple. Un noyau fidèle deviendra le germe de nouveaux comportements plus humains, plus spirituels, plus justes, plus sincères. Ce petit "Reste" sera aimé par Dieu, protégé, arraché au mal. L'espoir renaîtra grâce à lui.

***

Chacun de nous, aujourd'hui, peut s'appliquer ce discernement. L'égoïste est invité à penser aux autres. Le prétentieux à devenir plus réaliste sur sa valeur. Le dominateur à devenir sensible aux oppressions qu'il suscite. Celui qui fait le malheur des autres à envisager de se mettre au service de leur bonheur.

 

Un changement radical se produira. La joie remplacera la tristesse, la vérité triomphera des mensonges, la danse remplacera le deuil.

 

Jean Baptiste prêchera la conversion. Il plongera dans l'eau purificatrice ceux et celles qui consentiront à entrer dans un renouveau en comprenant que la colère de Dieu vise le mal et non pas les personnnes.

 

Chaque époque, chaque nation, chaque société, chaque église a des choses à se reprocher.

Chaque personne également.

Ne craignons pas d'entrer en conversion. Nous avons tout à y gagner.