Job

Job

JOB

 

7, 1 à 16

Quand l'humain souffre

sans cause,

il prend Dieu à témoin

et ose spontanément lui exprimer ses reproches

*

Job représente l'humain qui entend les discours de ceux qui prétendent interpréter la pensée de Dieu, en expliquant la souffrance soit comme une punition que Dieu inflige à ceux qui ne font pas sa volonté, ou, à l'inverse, comme une récompense que Dieu réserve aux croyants les plus méritants.

 

Il existe toujours des (faux) spirituels qui prétendent que la souffrance est une grâce, une faveur.

Ils parlent ainsi tant qu'ils ne souffrent pas eux-mêmes. Ils comprennent leur faux mysticisme seulement le jour où la souffrance les atteint.

 

JOB ose dire autre chose.

Il ose dire à Dieu qu'il ne comprend pas les choses de cette façon, :que la souffrance peut exister sans cause, sans raison.

 

Et, si Dieu est présenté comme origine de tout, il ose dire à Dieu qu'il ne devrait pas faire souffrir l'humain, qu'il devrait changer de comportement.

 

 

L'auteur de ces dialogues de Job avec ses amis et avec son Dieu fait preuve d'une profonde connaissance du coeur humain, de ses raisonnements, de son besoin de comprendre pour affronter les questionnements insolubles devant le mal..

 

Dans un style littéraire sublime, l'auteur du livre de Job touche son lecteur, le fait réfléchir et le met en présence de Dieu pour un dialogue sans concession. que Dieu ne désapprouvera jamais tout au long du livre de Job.

 

Quand on souffre, le moment est venu de lire JOB, de se plaindre avec lui, de prier avec lui, de questionner Dieu à la manière de Job

 

7.1-7

 

Ceux qui sont en grande détresse et souffrent du silence de Dieu trouveront dans cette réplique de Job les mots forts qui libèrent la relation à Dieu et rendent possible la prière comme attitude de confiance, quoi qu'il arrive.

Par de tels textes, authentifiés par la communauté croyante depuis des siècles, la Bible rejoint les réactions spontanées de ceux qui se battent dans des situations inextricables.

 

**

Et pour ceux qui ne souffrent pas à ce point, la méditation des paroles de Job introduira dans une communion véritable avec ceux qui affrontent le mal sans perdre la foi..

Ces lignes du livre de Job aident les bien-portants à ne pas faire des théories sur la souffrance et le mal - à écouter ceux qui souffrent au lieu de leur faire de doctes sermons.- à se rendre proches d'eux y compris dans le silence.

 

***

Invitation aussi à en lire davantage dans le livre de Job.