Habacuc

Habacuc

HABACUC

 

1, 1-3 et 2, 2 à13

 

Est prophète celui qui tient son regard fixé sur l'Invisible et ses oreilles attentives aux pensées du Seigneur. Comme Habacuc, sans cesse en dialogue avec Yahvé, vers les années 605 à 600 avant notre ère, contemporain de Jérémie.

*

Que voit le prophète ?

- Ses contemporains qui agissent mal, oppriment, corrompent, se fabriquent des idoles (argent, enrichissement indu, faux dieux), oublient Yahvé et les dix commandements.

- Les Nations environnantes, particulièrement les Assyriens de Babylone qui envahissent les petits peuples, notamment le peuple d'Habacuc, les pillent, détruisent leur environnement, et vont bientôt déporter une partie de leur population.

*

Que dit le prophète ?

- Yahvé se tait, laisse faire. Pourquoi ?

- Yahvé semble pactiser avec les ennemis de son peuple choisi. Il leur donne mandat de punir ce peuple infidèle, de l'écraser encore davantage.

- Le comportement de Yahvé est intolérable. Il se désintéresse de son peuple. Il n'a pas de coeur. Il fait tout le contraire du Bien qu'on dit de lui. Mais pourquoi ?

*

Le prophète traverse une épreuve considérable. Ses convictions religieuses sont ébranlées. Il s'en plaint amèrement à son Dieu.

*

Dieu parle enfin !

- Oui, les ennemis vont faire souffrir le peuple infidèle.

- Oui, le mal commis va engendrer un déchaînement du mal, selon la logique de la violence.

- Mais en fin de compte, par un effet de boomerang, la violence se retournera contre les violents. Le destructeur sera détruit. L'orgueilleux sera humilié. Le voleur sera dépouillé.

*

Le prophète entrevoit la pensée de Dieu. Attendre ! Ne jamais perdre confiance! "Le juste vit par sa fidélité".